Processus de formation

Une action de formation, pour être efficace et s’inscrire dans une logique à long terme, doit être cohérente et apporter une réponse adaptée aux besoins de chacun. Chaque structure est unique. C’est pourquoi l’adaptation est une des clefs de la réussite du processus de formation. Néanmoins cette adaptation doit s’appuyer sur des éléments concrets.

L’élaboration d’un programme de formation mobilise un ensemble de démarches méthodiques et cohérentes dont le but est de définir clairement les éléments suivants :

Le public

A qui s’adresse la formation ? Et, s’il y en a, quels sont les pré-requis nécessaires pour en profiter pleinement ?

Les objectifs

À l’issu de la période de formation chaque stagiaire doit s’être approprié de nouvelles compétences et/ou connaissances. Ces dernières doivent être définis le plus exhaustivement possible en amont du processus d’élaboration de la formation. C’est cette base qui composera le socle pédagogique sur lequel va s’articuler l’action de perfectionnement et qui en définira la durée.

La méthode

Afin de maintenir un bon niveau d’implication et de motivation, la pédagogie de formation doit être participative. Particulièrement lors des formations dont le public a déjà de l’expérience dans le(s) domaine(s) traité(s). Des supports pédagogiques multiples viendront appuyer l’acquisition de connaissance pendant que les phases dialectiques renforceront l’appropriation et la participation des stagiaires.

Délais d’accès

Ce dernier peut varier en fonction de la demande mais sera toujours compris entre 1 et 3 jours. Cette variation dépend des spécificités et de la complexité du processus d’ingénierie de formation (Temps, nombre de personnes concernées par la formation, expérience des participants, etc.).

L’évaluation

Évaluer le progrès d’une compétence, immatérielle par nature, est une tâche complexe, particulièrement dans les domaines du management et de la communication où l’appréciation des différents facteurs d’évaluation sera sujet à des variations : sensibilité, expérience, préférences personnelles, etc. Pour se rapprocher le plus possible d’une forme de réalité objective le processus d’évaluation se doit d’atténuer au maximum l’effet de plusieurs biais cognitifs.
Pour chaque stagiaire il est donc impératif de croiser différentes sources d’évaluations (auto-évaluation, évaluation par les collaborateurs, évaluations par le N+1) sur des périodes différentes (à l’issu de la formation, après la première mise en application, un mois après, etc.)

Ce processus peut être soumis à des variations en fonction de la typologie du groupe, du commanditaire ainsi que de la nature de la formation. Tout le processus d’évaluation doit être établi en amont de l’action de formation pour en assurer la faisabilité et la pertinence.

Accessibilité aux personnes en situation de handicap

Louis Poirier Formation, réalisant des actions de formation exclusivement extra muros, s’assure systématiquement que les modalités pédagogiques ainsi que le lieu de la formation sont accessibles aux personnes en situation de handicap. En outre, nous avons procédé à une recherche active et avons répertorié un ensemble de structures pouvant compléter notre offre de formation ou à défaut, accueillir, orienter et former toutes personnes dont l’accompagnement nécessite une spécialisation.
Informations sur demande.

Venez découvrir l’orateur qui se cache en vous